Géosciences et Géophysique du Littoral

Objectifs

La majeure Géosciences et Géophysique du Littoral (GGL) apporte les compétences fondamentales, tant théoriques que pratiques, en géophysique terrestre et marine, géodésie, géologie marine et océanographie littorale. Le diplômé est formé au déploiement d’instruments géophysiques à terre et en mer, à l’acquisition des données, au calcul scientifique, à la modélisation et au traitement numérique des données pour apporter des eléments de réponse aux problématiques du milieu physique littoral. Ce parcours forme à un raisonnement scientifique rigoureux, basé sur un état des connaissances actuelles sur le littoral. Cette majeure permet d’accéder aux métiers de l’expertise et de l’ingénierie environnementale, ainsi qu’aux métiers de la recherche (notamment au sein de bureaux d’études, collectivités territoriales, laboratoires de recherche).

Compétences développées

À l’issue de la formation, les diplômés ayant suivi cette majeure seront capables :

  1. de connaître, comprendre et savoir appliquer les fondamentaux, tant théoriques que pratiques, en géophysique terrestre et marine de surface et subsurface, géodésie, géologie marine et océanographie littorale,
  2. de déployer des instruments géophysiques à terre et en mer, de collecter et de structurer des résultats de mesure,
  3. d’appliquer des méthodes du calcul scientifique, de modélisation et de traitement numérique des données aux études en géosciences et géophysique du littoral,
  4. de développer avec aisance des codes informatiques permettant de résoudre des problèmes quantitatifs ou qualitatifs en environnement, en s’appuyant sur des outils d’analyses de l’information avancés,
  5. d’appréhender les problématiques littorales, de poser des jugements critiques et d’appliquer un raisonnement rigoureux, basé sur l’état des connaissances actuelles en géosciences et géophysique du littoral,
  6. de mener une réflexion interdisciplinaire, de gérer la complexité, d’établir un diagnostic et de proposer et/ou de simuler des évolutions possibles des objets physiques de l’environnement littoral pour répondre aux demandes sociétales,
  7. de conduire des projets environnementaux en autonomie, au sein de groupes de travail pluridisciplinaires.

Organisation

Au cours des 3 premiers semestres de la formation, la majeure est dispensée sous la forme de 3 Unités d’Enseignement d’environ 60 heures chacune. Certains enseignements sont modularisés sur 3 semaines, d’autres s’étalent sur 9 semaines. La majorité des cours du premier semestre sont dispensés en anglais. Le contrôle des connaissances a lieu au fil de l’eau dans chaque enseignement. À la fin du semestre 2, un stage obligatoire de 6 à 8 semaines est intégré au cursus. De même, le semestre 4 est consacré en totalité au stage de fin d’études.

Accéder au descriptif complet de la formation

Insertion professionnelle

Cette majeure forme des cadres spécialistes du milieu physique littoral, de l’instrumentation géophysique, de l’analyse des données et de la modélisation numérique, avec une vision intégrée des problématiques environnementales. Plus de 75% des diplômés de cette majeure trouvent un emploi correspondant à leurs compétences dans les 18 mois qui suivent la fin de la formation. Les postes occupés comprennent par exemple :

  • chargé de projet environnemental
  • chargé d’étude
  • chargé de recherche
  • chargé de mission
  • ingénieur d’étude

Enfin les structures qui recrutent nos diplômés sont variées :

  • des entreprises publiques et privées (au sein de secteurs “environnement”)
  • des bureaux d’études
  • des collectivités
  • des parcs naturels, réserves, aires marines protégées
  • des associations
  • des ONG
  • des organismes de recherche publics (CNRS, IRD, IFREMER, BRGM, …)